CPTS du Grand Annecy
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
s'informer

Actualités de la CPTS du Grand Annecy

Pas de Papillomavirus pour nos enfants !

Partager l’actualité :      

Chaque année, 6 300 cancers liés aux papillomavirus sont diagnostiqués en France. Ces cancers peuvent être mortels mais des solutions pour s’en protéger existent.

Les papillomavirus, qu’est ce que c’est ?

Les papillomavirus, aussi appelés HPV (Human Papilloma Virus) sont une IST (infection sexuellement transmissible) très répandue.

80 % de la population active sexuellement (garçons et filles) est touchée par un papillomavirus au début de sa vie intime. Dans 90% des cas, il sont évacués naturellement par le système immunitaire. Cependant entre 5 et 10% des personnes touchées peuvent développer des lésions précancéreuses, des condylomes (verrues sur les parties génitales) ou des cancers.

Comment se protéger des papillomavirus ?

  • Il existe une vaccination qui protège contre le développement de cancers graves lié aux HPV (pénis, anus, col de l’utérus, vulve, vagin et sphère ORL).
  • En cas de rapport intime, l’utilisation de préservatifs (gratuits pour les – de 26 ans en pharmacie) diminue le risque de transmission sans l’annuler.
  • À partir de 25 ans, les femmes peuvent faire un dépistage par frottis (examen gynécologique) auprès de sages-femmes ou de gynécologues.
  • Un test HPV, réalisé au niveau du col de l’utérus, est recommandé à partir de 30 ans tous les 5 ans.
  • En cas de doutes concernant le développement de condylomes, il faut en parler rapidement à un médecin.

En cas de doute ou de questions, vous pouvez vous adresser à votre médecin, gynécologue, sage femme et/ou pharmacien.